BRIGITTEOh ma Brigitte

Comme j'ai été heureuse hier d'entendre ta voix .. de te retrouver enfin après 44 longues années sans nouvelle l'une de l'autre. je t'ai cherché, et j'ai fini par te trouver en embêtant tes amies de facebook .. je ne remercierais jamais assez ta merveilleuse fille pour son aide

Et ces souvenirs qui sont remontés en vrac .. tu as été mon pire cauchemar à la Ravoire mais aussi ma plus fidèle amie.

Combien de bagarres entre nous .. combien de bétises faites en commun.

Nous ne pouvions pas nous passer l'une de l'autre. Nous étions toujours séparées mais toujours cote à cote, toujours fachée pour des prétextes bidons mais toujours ensemble, dans la même chambre, à faire les 400 coups ensemble.

Dès qu'il y avait une bétise, notre "couple" en était.

Notre conversation d'hier a fait remonter les fois où nous faisions le guet pour Claire et Yannick, les parties de ballons prisonnier avec les garçons, notre chambre toujours en état de guerre permanente ..

Nous avons passé la Ravoire ensemble, tu es celle que je voulais retrouver, celle qui incarne ce passé. Et voilà je t'ai retrouvé .. tu fais partie à nouveau de ma vie, et il me tarde de te revoir, ce qui se fera en Aout.

Grâce à toi j'ai de nouveau envie d'écrire notre histoire. J'ai cru que tout cela était dépassé, maintenant que la Ravoire sera détruite, mais non, j'ai encore des choses à dire, des tranches de notre vie commune à raconter.

C'est l'histoire d'enfants malades séparés de leur famille qui ont recréé le temps d'une hospitalisation un monde meilleur ..

 

PS .. en me relisant je me suis aperçue que je n'avais pas raconté l'histoire de cette "punition" .. notre chambre était encore dans un désordre innommable et nous avons ENCORE été punies de télévision ..